Les 5 erreurs à éviter dans votre traduction

Homme devant ordi pour traduction

 

Vous souhaitez traduire le site internet de votre entreprise ou un document important ? Il est nécessaire de réaliser une traduction correcte qui donnera envie aux utilisateurs de cliquer sur votre site ou de lire votre contenu. Sans cela, votre traduction ne sera pas pertinente et personne n’aura confiance dans votre entreprise. Si vous souhaitez réaliser une traduction professionnelle, vous trouverez dans cet article cinq erreurs à éviter lors de votre projet de traduction.

Quelles sont les erreurs de traduction les plus fréquentes ?

Il est important de bien prendre en compte les principales erreurs de traduction souvent réalisées. En étant bien conscient de celles-ci, il sera plus simple de réaliser une traduction rigoureuse de vos contenus.

 

Ne pas traduire vos contenus mots à mots d’une langue à l’autre

Ce dont un marché a besoin est souvent très différent du suivant. Offrir une expérience équitable aux clients qui parlent des langues différentes est l’objectif ultime. Offrir une expérience identique ? Pas si vite. Les entreprises entrent sur de nouveaux marchés à différentes phases de leur propre parcours de croissance. Ce qui a fonctionné dans un endroit peut ne pas fonctionner dans le suivant. Des marchés différents peuvent être dans des phases différentes de préparation pour ce que vous vendez. Bien qu’il existe des besoins communs à de nombreux marchés, et que vous puissiez certainement tirer parti de ce que vous avez fait ailleurs, partez du principe qu’il y aura des différences par défaut, dans chaque nouveau marché.

Si vous avez un site internet que vous souhaitez traduire en hongrois, il faudra éviter de réaliser une traduction du texte dans une autre langue. Un traducteur en langue hongroise réalisera une traduction adaptée au public hongrois, ce qui facilitera la confiance des utilisateurs dans votre site.

 

Essayer de tout traduire

Les contenus, outils et logiciels qui existent dans votre langue source ne sont pas tous créés égaux. De nombreuses entreprises en mode croissance sont tellement occupées à se concentrer sur d’autres choses qu’elles ne prennent pas le temps de vérifier ce qui est disponible dans leur langue source. Si vous essayez de localiser toutes les parties de votre expérience client en même temps, sans aucune priorisation, vous perdrez du temps et des ressources. Au lieu de cela, soyez plus stratégique. Localisez d’abord les éléments qui comptent vraiment pour chaque marché.

 

Ignorer son contenu source

La localisation est l’un des meilleurs systèmes de détection précoce qui soit pour signaler les points faibles d’une entreprise susceptibles d’entraver sa croissance. Les coupables typiques sont les processus et le contenu qui ne s’adaptent pas dans leur langue d’origine ou qui ne sont pas facilement automatisables. L’élagage du contenu est important, mais ce n’est pas suffisant. Pour être hautement évolutif, le contenu source en anglais doit être modularisé, catégorisé et bien annoté, dans des outils dotés d’API qui permettent un transfert facile entre les systèmes. Et surtout, la façon dont ce contenu est créé, mis à jour et publié doit supprimer les étapes manuelles si l’on veut qu’il soit évolutif. Utilisez la localisation pour mettre en lumière votre contenu source afin de le renforcer. Sinon, la mise à l’échelle en 10 langues ne se fera tout simplement pas.

 

Achetez des outils qui ne peuvent pas être adaptés à plusieurs langues.

Donner de l’autonomie aux équipes dans le choix des outils est une bonne chose, mais pas si ces outils doivent être utilisés pour créer ou gérer du contenu dans de nombreuses langues. Les entreprises en phase de croissance n’ont pas le temps de remplacer un logiciel chaque fois qu’elles se rendent compte que les outils dont elles disposent ne sont pas adaptés à la localisation, mais souvent, elles atteignent un point de basculement où elles sont déchirées entre le temps et l’argent nécessaires pour migrer vers un nouvel outil, ou l’acceptation d’une expérience client inférieure dans d’autres langues. Acheter les mauvais outils peut avoir un impact majeur sur le succès ou l’échec de la capacité de votre entreprise à offrir une expérience localisée de haute qualité.

 

Croire que les traducteurs humains ne sont pas nécessaires

Bien sûr, vous pouvez faire beaucoup avec la traduction automatique, mais il y a un grand danger à aller trop loin. Si vous vous appuyez trop sur les traductions automatiques, vous risquez de diluer la voix de la marque de votre entreprise, sans oublier de nuire à son référencement. Cela peut à son tour réduire le trafic de haute qualité vers votre site Web, ce qui entrave le flux de prospects et affaiblit les performances de vente. Faites attention aux cas d’utilisation que vous déléguez aux machines. Vous ne voulez pas que la première impression d’un client sur votre marque soit une impression que votre entreprise n’a pas façonnée. Faites appel à des traducteurs humains lorsque cela s’avère judicieux pour garantir que les clients vivent une expérience positive avec votre marque dans chaque langue.

 

Pour conclure

De nombreuses erreurs de traduction pourraient chaque jour être évité. Cela permettrait alors d’obtenir des supports d’excellente qualité qui faciliterait votre succès commercial. Pour obtenir une traduction professionnelle, il est tout de même conseillé de faire appel à un prestataire professionnel. Véritable partenaire de confiance, il facilitera votre succès à l’international !

Article supplémentaire

Homme devant ordi pour traduction
Entreprise

Les 5 erreurs à éviter dans votre traduction

  Vous souhaitez traduire le site internet de votre entreprise ou un document important ? Il est nécessaire de réaliser une traduction correcte qui donnera envie aux

Avis homme téléphone
Entreprise

Mauvais avis en ligne : Comment y faire face ?

  Dans la vie d’une entreprise, il peut arriver qu’un client rencontre une mauvaise expérience client. Celui-ci aura alors tendance à publier des avis négatifs